Tout ce qu’il faut savoir sur les OvOproduits

Tout ce qu’il faut savoir sur les OvOproduits

L’œuf est sans nul doute un aliment très nutritif. Pour simplifier son utilisation, il est actuellement proposé sous d’autres versions qu’en coquille. Il s’agit ici de l’ovoproduit. Ce dernier occupe une place de choix dans l’industrie agro-alimentaire. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce type de produit.

Ovoproduit : quèsaco ?

Dans les faits, l’ovoproduit est un terme technique qui désigne les produits provenant de la transformation des œufs. Ils sont disponibles sous différentes versions. Il y a ceux congelés, séchés en poudre, liquides, cuits ou encore concentrés. Ils sont tous élaborés par les soins des entreprises expertes du cassage des œufs communément appelées casseries. Effectivement, ces sociétés ont recours à des appareils spécifiques au cours de la fabrication. Une fois séparés, les jaunes et les blancs sont filtrés puis pasteurisés avant d’être refroidis et conditionnés.

Il existe deux principales catégories d’ovoproduits : ceux de première transformation et ceux de seconde transformation. Les premiers produits proviennent du simple cassage des œufs. Il y a donc l’entier, le blanc ou encore le jaune sous forme d’œuf liquide, œuf en poudre ou bien œuf congelé. Ils sont essentiellement utilisés dans le domaine de l’industrie agro-alimentaire. Pour ce qui est des ovoproduits de seconde transformation, ces derniers indiquent généralement les œufs cuits, les produits formulés et/ou cuisinés. Ceux-ci sont prêts à l’emploi et se destinent le plus souvent aux consommateurs, mais aussi aux professionnels de la RHD (restauration hors domicile). Dans la majorité des cas, ils sont commercialisés sous forme d’œufs brouillés, de blancs en neige, d’œufs durs en rouleaux ou écalés, d’omelettes précuites surgelées, fraîches ou encore déshydratées.

Zoom sur les avantages d’utiliser des ovoproduits

Les ovoproduits possèdent de nombreux avantages au quotidien. D’abord, c’est un moyen de consommer les œufs autrement tout en conservant tous les bienfaits de ces derniers. Il s’agit, entre autres, d’une solution naturelle qui ne présente aucun risque pour le corps et la santé. Il faut évidemment respecter la date de péremption pour prévenir les intoxications alimentaires. Dans la pratique, les blancs d’œufs peuvent être conservés jusqu’à un an, contrairement aux œufs en coquilles qui ne sont plus consommables au-delà d’un mois. L’autre atout considérable de ce type de produit, c’est qu’il est facile à stocker. Conservé le plus souvent dans des emballages, il ne risque pas de se casser en cas de chocs.

Consommé cru, l’œuf en coquille peut présenter un risque de maladies et d’allergies. Chez les enfants, par exemple, il peut occasionner des problèmes allergiques et respiratoires. Ainsi, il est plus fiable de se tourner vers les ovoproduits. Ces derniers sont soumis à des tests rigoureux avant d’être commercialisés. Ils sont donc plus sûrs et plus bénéfiques pour la santé. Très riches en protéines, ils sont d’ailleurs, une source non-négligeable de calcium, de potassium et de sélénium. Très apprécié pour sa légère odeur, ce type de produit constitue, en outre, une matière facile pour la consommation. Il est prêt à l’emploi et offre ainsi un réel gain de temps. Désormais, les utilisateurs n’ont nul besoin de casser la coquille ni de battre les œufs pour préparer des recettes.

Replies: 0 / Share:

You might also like …

Post Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *